Portail Grand Angle
Points à retenir


1. Les règles d’airain de la prise en charge du sepsis


Prélèvements microbiologiques immédiats;

Antibiothérapie à large spectre commencée dans l’heure qui suit ;

Communication rapide des informations d’identification microbienne et de sensibilité pour réajuster le traitement ;

Monitorage des concentrations plasmatiques.


Le niveau d’équipement et de performance du laboratoire de microbiologie est essentiel au respect de ces règles dont dépend le pronostic du patient.


2. Le patient septique est fragile et particulièrement exposé à une inadéquation des posologies


Les patients souffrant de sepsis ou de choc septique se caractérisent par des modifications substantielles des volumes de diffusion et du métabolisme des antibiotiques. Les stratégies posologiques des agents antimicrobiens doivent être optimisées sur la base d’objectifs pharmacocinétiques/pharmacodynamiques. Le suivi des concentrations plasmatiques (pic ou résiduelle) est indispensable notamment dans le cas des aminosides et des glycopeptides.


3. Le microbiologiste, l’infectiologue et le réanimateur restent maîtres à bord


Les dispositifs automatisés de diagnostic microbiologique, appuyés sur des méthodes innovantes, ne sont pas rigides. Ils laissent aux médecins et aux biologistes la possibilité d’adapter la démarche diagnostique aux situations cliniques et/ou locales, et de protocoliser le panel d’antibiotiques à tester.


4. Solution globale pour le diagnostic microbiologique : un ensemble cohérent, non une juxtaposition de dispositifs


Tout commence par le prélèvement de sang pour la réalisation de l’hémoculture sur le système BACT/ALERT® VIRTUO® ;

En cas de détection positive du flacon d’hémoculture, celui­ci est ensemencé automatiquement par le WASP®, appareil entièrement robotisé capable de traiter 24h/24 en toute sécurité et autonomie les cultures d’échantillons suspects d’infection. La plateforme WASPLab® assure l’incubation et la lecture des géloses selon une chronologie protocolisée, à l’aide d’outils informatiques validés, connectés au système d’information du laboratoire ;

Particulièrement innovant, le dispositif « PhenoMATRIX » embarque un logiciel d’intelligence artificielle de reconnaissance d’images. Il permet l’identification des germes isolés sur milieux chromogéniques et leur décompte, ainsi que le tri automatisé des boîtes, tout en confrontant les résultats aux données des patients ;

En aval, VITEK®2 est capable de réaliser en temps réel l’identification du germe, puis de produire dans un délai très court un antibiogramme avec une estimation des CMI ;

Les potentialités exceptionnelles de la biologie moléculaire en infectiologie sont mises au service des patients grâce à FilmArray®, qui permet la recherche simultanée d’un panel de multiples agents infectieux sélectionnés en fonction de la nature de l’infection, selon une approche syndromique. Le dispositif permet aussi la recherche de gènes de résistance aux antibiotiques, avec les conséquences qu’ils comportent en termes de thérapeutique et d’organisation des services.


Telles sont les principales briques élémentaires qui composent, en se complétant, la solution globale innovante proposée aux laboratoires de microbiologie. En plus de la fiabilité et de la rapidité des diagnostics, il faut souligner la traçabilité complète et l’archivage des données.

Mise en ligne : 09/09/2021 / IW-EC-FR-SEPTEMBRE 2021-0060
Auteur : Dr Christian Cattoen (CH Valenciennes). Remerciements : Dr Nicolas Ettahar (CH Valenciennes). Rédaction : Martine Lenoble. Liens d’intérêts : Dr Christian Cattoen (CH Valenciennes) : contrat d’expertise (bioMérieux). Directrice de Clientèle : Noëlle Croisat, Éditions John Libbey Eurotext, 07 63 59 03 68, noelle.croisat@jle.com. Chef de projet : Valérie Toulgoat, valerie.toulgoat@jle.com. Conception graphique : Stéphane Bouchard. Crédits photo : ©bioMérieux. Document réservé à l’usage exclusif du corps médical. Dépôt légal : ©John Libbey 2021. La publication de ce contenu est effectuée sous la seule responsabilité de l’éditeur et de l’auteur. Ce document est diffusé en tant que service d’information aux professionnels de santé par bioMérieux.

Avec le soutien de institutionnel de
Avec le soutien de institutionnel de
Avec le soutien de institutionnel de
En collaboration avec